Je fais mon dépistage

Tout savoir sur les dépistages des cancers et les réaliser

Dépistage du cancer du col de l'utérus

Les étapes que je dois suivre

Étape 1

Je prends rendez-vous chez un professionnel de santé de mon choix :

  • un gynécologue ;
  • un médecin généraliste ;
  • une sage-femme ;
  • dans un centre de santé, un centre mutualiste, un centre de planification ou un hôpital ;
  • dans un laboratoire de biologie médicale (sur prescription médicale).

Pour le rendez-vous, pensez à prendre avec vous votre carte vitale, votre attestation de complémentaire santé et votre invitation si vous en avez reçu une.

Je prends rendez-vouspour réaliser mon dépistage
Étape 2

Je réalise le test

L’examen se fait en position gynécologique.
Le professionnel de santé prélève délicatement des cellules au niveau du col de l’utérus afin qu’elles puissent être analysées. Cela prend quelques minutes, et n’est pas douloureux, même si je peux ressentir une gêne.
Je peux réaliser le test même lorsque je suis enceinte.

Étape 3

Je reçois les résultats

Le prélèvement est envoyé à un cabinet ou laboratoire spécialisé pour analyse. Après quelques jours, je reçois mes résultats.

Si tout va bien, je n’ai plus rien à faire jusqu’au prochain test de dépistage.
Si une anomalie est détectée, je suis contactée par mon professionnel de santé qui peut me rediriger vers un médecin spécialiste pour des examens complémentaires.

Prise en charge

La consultation chez le professionnel de santé, la réalisation du prélèvement et l’analyse du test de dépistage sont prises en charge dans les conditions habituelles par votre régime d’assurance maladie et votre complémentaire santé.

Si vous avez reçu un courrier d’invitation, l’analyse du test de dépistage est prise en charge à 100 % par votre régime d’assurance maladie, sans avance de frais.

Si vous bénéficiez de la Complémentaire Santé Solidarité (CSS) ou de l’Aide médicale d’État (AME), il n’y a rien à payer.

Si aucune cellule anormale ou présence de virus n’est détectée

N’oubliez pas de refaire le test de dépistage tous les 3 ans entre 25 et 30 ans, puis tous les 5 ans, entre 30 et 65 ans.

Si des cellules anormales et/ou la présence de virus sont détectées

Cela ne signifie pas nécessairement que vous avez un cancer. Votre médecin ou votre sage-femme vous indiquera les examens complémentaires nécessaires et vous orientera, si besoin, vers un professionnel de santé spécialisé.

Où effectuer
votre dépistage ?